La Cave des Rois vous souhaite la bienvenue

vigne

Domaine des Evouettes

 

Marco & François Grognuz

Associés depuis 2002, Marco et François Grognuz partagent la même philosophie du vin, avec un goût certain pour le métissage. Marco et François tissent des liens entre Vaud et Valais en exploitant 17 hectares entre St-Saphorin, Chardonne, Villeneuve - où se trouve la cave - Fully et Les Evouettes, domaine acheté en 1974 sur la Rive gauche du Valais (seul Vignoble valaisan avec la vue sur Le Lac Léman!). "C'était le seul moyen de s'agrandir, il était impossible de trouver des vignes sur le territoire Vaudois", se souvient Marco. Cette acquisition constituait une nécessité: Marco devait alors partager le domaine de 5 hectares avec son frère Frédéric. Au fil de rachats successifs, les deux frères ont déplacé le centre de gravité du domaine en terre valaisanne, oú Marco et François exploitent aujourd'hui 10,5 hectares. Une trajectoire étonnante pour les Grognuz, Vaudois pur sucre originaires de Poliez-Pittet dans le Gros-de-Vaud. La famille s'est établie en 1848 à La Tour-de-Peilz pour y travailler la vigne. Elle s'y est enracinée: père et fils représentent la 4ème et 5ème génération de vignerons-encaveurs, y sont toujours domiciliés. La viticulture a longtemps été associée avec l'exploitation du Café du Centre - aujourd'hui disparu - oú l'on trouvait tous les vins du domaine. Cet ancrage très fort n'empêche pas les Grognuz de découvrir de nouveaux horizons. Père et Fils se rendent régulièrement en Californie, oú vit Laurence, la soeur de François. Elle a épousé René Schlatter, propriétaire du prestigieux domaine Merryvale Vineyards, dans la Napa Valley. Autre clin d'oeil aux Etats-Unis, François, après un 5 vendanges à Napa Valley, a créé un assemblage de Cabernet Franc, Merlot et Gamaret baptisé Trilogy. Au début les trois cépages se partageaient la vedette. Aujourd'hui, le Cabernet Franc, qui s'épanouit aux Evouettes, domine largement (60%). La Syrah de St-Saphorin "S" est la star incontestée du domaine. "Nous avons planté la Syrah en 1986 contre les murs des terrasses, indique Marco. A l'époque, elle n'était pas pas autorisée dans le canton de Vaud. Nous avions demander une autorisation"

Interchangeables à la vigne comme à la cave, Marco et François sont adeptes d'une vinification traditionnelle "sans machine ni concentrateur". Pour les blancs, ils privilégient la fraîcheur, philosophie illustrée par le Sauvignon Blanc vinifié "comme il se doit" sans deuxième fermentation.

Pierre-Emmanuel Buss